Tout savoir sur l'autogire !

Qu’est-ce qu’un ULM ?

Le terme ULM désigne les aéronefs de type « Ultra Léger Motorisé ». Leurs moteurs correspondent à des critères de masse ou de puissance définis. Les ULM demandent une licence de pilotage spécifique et ont des conditions de navigabilité différentes de celles d’un avion léger. On retrouve 6 classes d’ULM : les paramoteurs, les pendulaires, les multi-axes, les autogires ultralégers, les aérostats dirigeables ultralégers et les hélicoptères ultralégers. L’ULM est généralement un aéronef de loisir, destiné à la promenade ou aux petits voyages. L’avantage c’est qu’il peut souvent décoller et atterrir sur de courtes distances, notamment sur des terrains privés.

Quelle est la différence entre un autogire et un hélicoptère ?

Au premier abord il est vrai que l’autogire et l’hélicoptère se ressemblent, avec un grand rotor sur le toit et une hélice à l’arrière. Mais contrairement à un hélicoptère, le rotor principal de l’autogire n’est pas actionné par un moteur. À part au moment du décollage où le moteur intervient, le rotor est seulement entrainé par le vent et la vitesse de l’appareil. C’est l’hélice arrière de l’autogire qui assure la propulsion tandis que le rotor principal assure la portance. L’autogire ne peut pas voler en stationnaire comme un hélicoptère et nécessite une piste, même courte, pour décoller et atterrir.

Y a-t-il des risques d’accident ?

Les autogires ont la réputation d’être très stables. Ils ne décrochent pas, ils ne peuvent pas perdre brutalement leur portance : si le moteur s’arrête, le rotor principal continuera de tourner. Ils ne peuvent pas non plus partir en vrille (la vrille survient lorsqu'une aile seulement décroche). Ils peuvent voler même lorsqu’il y a du vent. C’est un appareil extrêmement fiable et sécurisé. Notre pilote est évidemment au courant des tendances météo avant un vol et ne prendra aucun risque.

Combien coûte un vol en autogire ?

Vous pouvez retrouver tous nos tarifs dans la sections Nos vols. Cependant si vous souhaitez un vol sur-mesure n’hésitez pas à nous le préciser. Nous établirons alors un devis. Tous les tarifs vous sont annoncés lors de la réservation.

À quelle vitesse peut voler un ULM autogire ?

En ce qui concerne notre autogire, le ELA 10 Eclipse a une vitesse de croisière qui peut aller de 90 km/h à 170 km/h avec des pointes à 190 km/h ! Chez Giro JP on préfère prendre notre temps et on se stabilise plutôt à 140 km/h. Le réservoir de 87 litres peut offrir une autonomie de 6 heures de vol, soit à peu près 600 km, suivant les conditions météo bien évidemment.

Jusqu’à quelle altitude peut monter un autogire ?

Vous voulez tutoyer les nuages ? Certains pilotes survolent le Mont Blanc en autogire soit 4810 mètres d’altitude ! Lors de nos vols, nous ne montons pas aussi haut mais tout est possible !

Le vol en ULM autogire est-il confortable ? Combien de personnes peuvent-elles embarquer ?

L’autogire permet d’embarquer un passager, positionné derrière le pilote. Si jamais vous souhaitez voler à deux, il possible de se coordonner avec un autre pilote d’autogire mais vous devez nous prévenir à l’avance. La cabine de l’autogire est très confortable, entièrement vitrée et chauffée si besoin. En été il est possible de « décapoter » l’autogire pour être à l’air libre.